• Emplois
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou
METHODE ET REGLES D'EVALUATION DES APPRENANTS EN S...
  • Publié le 17/02/2022 à 23:56
  • Dernière mise à jour 25/05/2022
  • Vue 177 fois

L'initiative du Doyen Holden Fatigba saluée Les enseignants de la Faculté de Médecine (Fm) de l'Université de Parakou (Up) sont en atelier de formation sur les méthodes et règles d'évaluation des apprenants en sciences de la santé.

Cellule de Communication

L'initiative du Doyen Holden Fatigba saluée Les enseignants de la Faculté de Médecine (Fm) de l'Université de Parakou (Up) sont en atelier de formation sur les méthodes et règles d'évaluation des apprenants en sciences de la santé. Cette formation démarrée ce mercredi 16 février 2022, permettra aux enseignants de se réapproprier les bonnes pratiques en matière d'évaluation des apprenants en sciences de la santé. Pendant trois jours, les communicateurs Jean-Marie Falola président de la Cellule universitaire de contrôle d'aptitude (Cuca) de l'Université d'Abomey-Calavi (Uac) et David Agbodjogbe inspecteur à la direction de l'inspection pédagogique, de l'innovation et de la qualité au Mestfp, vont outiller les participants sur plusieurs thématiques. Il s'agit, des nouvelles règles d'évaluation des apprenants en médecine, du changement de paradigme, de l'élaboration et la rédaction des Questions à choix multiples (Qcm) ainsi que de l'élaboration des sujets d'examen et leurs corrigés types. « Nous ne devons pas composer des épreuves très difficiles pour nos apprenants, au contraire, nous devons composer des épreuves qui sont à leur portée. Il faut évaluer les apprenants selon le contexte de la situation d'apprentissage », a rappelé l'inspecteur David Agbodjogbé dans l'une de ses communications.


Pour le Doyen de la Fm, le Professeur Holden Fatigba, il est de plus en plus demandé et attendu des agents exerçant dans la fonction publique, l'obligation de résultats, la compétence, la bonne gouvernance et le travail bien fait. C'est donc, souligne-t-il, pour être dans la même vision que le gouvernement du président Patrice Talon que cet atelier de formation est organisé à l'intention des enseignants de la Faculté de médecine (Fm) de l'Up. « Il était tant que dans le cadre de nos fonctions de Doyen, et ayant épousé cette vision du gouvernement de la rupture et de notre ministère de tutelle, qu'on revoit nos manières de gérer l'administration publique afin de retourner aux fondamentaux et aux bonnes pratiques », a-t-il fait savoir. Cette formation cadre également avec les évaluations de la fin du premier semestre à la Fm qui démarrent le lundi 21 février prochain. C'est pourquoi selon le Doyen Holden Fatigba, il est indispensable que tous les acteurs soient impliqués dans le processus d'évaluation des étudiants. « Les évaluations qui permettent non seulement aux étudiants de bénéficier de tous les outils, c'est-à-dire des enseignements bien faits, respectant les règles, mais aussi, une évaluation qui respecte le droit des étudiants, qui obéit au devoir d'un apprenant et qui permet l'équité, la justice et la promotion de l'excellence dans la formation que nous donnons à nos apprenants. La finalité, c'est de sortir des docteurs compétents et compétitifs en médecine avec de bon profil, de savoir-faire, de savoir-être et de savoir-vivre », ambitionne le Doyen Holden Fatigba.

Wilfried AGNINNIN