• Cours
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou

Installation du Conseil National de l’Éducation...
[Son Excelence Patrice TALON, Président de la République saluant le Président du CNE, N. GBAGUIDI et le Recteur Prosper GANDAHO]
  • Publié le 07/03/2020 à 18:07
  • Dernière mise à jour 02/06/2020
  • Vue 465 fois

Le mardi 21 janvier 2020 le Président de la République Patrice Talon a présidé la cérémonie d’installation du Conseil National de l’Education (CNE). L’événement a eu lieu à la salle bleue du Palais des Congrès de Cotonou en présence de plusieurs personnalités politico-administratives dont les présidents des institutions, les députés à l’Assemblée Nationale et des acteurs du système éducatif. Parmi les 29 membres que compte ce conseil figure le Recteur de l’Université de Parakou, Professeur Prosper Gandaho.

Cellule de Communication

Par Wilfried AGNINNIN 

Le Conseil National de l’Education (CNE) a pour principal rôle de coordonner toutes les activités des trois ordres de l’enseignement au Bénin. Ils est désormais l’organe en charge, au plan national, de la mise en œuvre des réformes et mutations dans le système éducatif béninois. Les 29 membres élus, désignés et sélectionnés auront la lourde mission de proposer des solutions concrètes et de formuler des recommandations afin de sortir l’éducation béninoise de son état.

Dans son adresse lors de la cérémonie, le chef de l’Etat Patrice Talon s’est réjoui de l’installation effective du CNE. Le Président est convaincu des compétences des membres de ce conseil qui permettra d’apporter un nouveau souffle à l’éducation béninoise. « Faire de l’éducation, notre première priorité demeure mon ultime conviction. C’est pour cette raison que je me réjouis de la mise en place de cet organe, qui de par la qualité des membres qui la composent, me rassure que les enfants du Bénin, nos enfants, bénéficieront davantage d’un enseignement au diapason de leurs rêves », s’est-il convaincu. A en croire le chef de l’Etat c’est « un deuil pour les acteurs politiques parce que plus jamais, les mouvements de personnel, les affectations ne seront politiques ».

Dans son intervention, le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Pascal Irenée Koukpaki a fait savoir que la mise en place du CNE était plus que nécessaire au regard des maux qui minent le système système éducatif au Bénin. Selon lui, il était indispensable au regard de l’enjeu de cette réforme et de son impact sur les perspectives de développement de notre pays... la mise en place du CNE est le début d’un processus de mutation complète de notre système éducatif,  le principal atout de notre développement ».  

Au nom de ses pairs, le nouveau Président du CNE, Professeur Noël Gbaguidi a pris l’engagement de respecter le cahier de charge à eux confié, même s’il pense que les défis sont grands mais pas impossible à relever.

Il faut rappeler que le CNE a été créé par décret N°2018-395 du 29 août 2018 et représente l’organe supérieur du système éducatif béninois