• Emplois
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou
Avancées et opportunités de l’économie numér...
  • Publié le 23/01/2019 à 16:25
  • Dernière mise à jour 19/08/2019
  • Vue 717 fois

La ministre de l’économie numérique et de la communication Aurélie Adam Soulé Zoumarou accompagnée de son homologue de l’économie et des finances Romuald Wadagni, a tenu une séance d’échange ce samedi 19 janvier 2019 dans l’amphi 1000 de l’Université de Parakou avec les étudiants de ladite Université d’une part et les jeunes entrepreneurs de la cité des Kobourou d’autre part. Une conférence publique qui a permis aux jeunes entrepreneurs en occurrence les étudiants de s’imprégner des avancées et opportunités qu’offrent le numérique. C’était en présence du préfet du Borgou, du maire de Parakou, du recteur Gandaho et des directeurs départementaux.

Cellule de Communication

Par: Wilfried AGNINNIN

Les étudiants de l’Université de Parakou sont désormais mieux informés sur les avancées et les opportunités qu’offrent le numérique au Bénin. Et c’est à travers une Conférence publique que la Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication Aurélie Adam Soulé Zoumarou et son homologue de l’économie et des finances Romuald Wadagni ont éclairé la lanterne de ces derniers. Ils ont été aussi accompagnés dans leurs communications par les cadres de l’administration de l’économie numérique.  Tour à tour, les communications se sont enchainées au pupitre pour le bonheur des jeunes entrepreneurs de Parakou. Du directeur général de l’économie numérique et de la poste et celui du Dg Absu-cep tous ont joint leurs voix pour dresser le tableau des réalisations et des projets phares de l’économie numérique.


Dans son Mot de bienvenu, le Recteur de l’Université de Parakou Prosper Gandaho a tout d’abord exprimé sa reconnaissance à l’endroit de la ministre de l’économie numérique et de la communication avant d’inviter les étudiants à saisir l’occasion afin de poser leurs préoccupations à l’autorité ministérielle. Selon le recteur, le rôle du numérique dans une ville universitaire n’est plus à démontrer.
   Pour Aurélie Adam Soulé Zoumarou, cette visite de travail avec les jeunes de Parakou vise à faire le point des réalisations et les opportunités du secteur de l’économie numérique pour le développement local. Selon la ministre, des objectifs stratégiques et des actions sont définis pour transformer le Bénin en la plateforme de services numériques de l’Afrique de l'ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021. Et pour y parvenir, le Gouvernement du Patrice Talon à travers son ministère a accordé une place de choix aux jeunes dans le secteur de l’économie numérique.


Un fonds d’appuis à l'entrepreneuriat numérique des jeunes est mis en place pour jeunes entrepreneurs grâce à l’appui du gouvernement et du leadership du président Talon. «  L’opérationnalisation de ce fond va se faire et il est important que tous les jeunes béninois soient prêts pour saisir cette opportunité » a-t-elle invité.  Aurélie Adam Soulé Zoumarou s’est par la suite réjouit du succès des jeunes béninois entrepreneurs sur le marché de l’emploi international qui par leur compétence gagnent des prix à l’international. Il faut renforcer selon la ministre, l’écosystème, le tissu économique et la créativité de l’emploi des jeunes. 
Le ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni a fait savoir que le gouvernement a mis au cœur de ses actions le développement de l’écosystème numérique. Et comme tout projet nécessite un financement l’argentier national. A pris l’engagement de ne ménager aucun effort pour accompagner les jeunes dans leurs idées d’entreprise.  « Tous les cadres du ministère de l’économie et des finances sont plus que jamais engagés et décidés afin de mobiliser les ressources financières nécessaires pour soutenir les jeunes entrepreneurs » a-t-il affirmé. 


A l’issue de cette visite de travail, les jeunes sont mieux informés des avancées et opportunités des différents projets du secteur de l’économie numérique. Ils ont pris l’engagement de s’insérer dans le processus de transformation de l’économie et d’utiliser à fond les opportunités offertes par l’économie numérique. La délégation a mis le cap sur les communes de N’Dali et de Nikki pour le même exercice.