• Emplois
  • Activités
  • Inscription
  • Connexion
Université de Parakou
1ÈRE ÉDITION DE LA SEMAINE DU LIVRE A L’UNIVER...
  • Publié le 20/04/2021 à 17:59
  • Dernière mise à jour 20/09/2021
  • Vue 310 fois

L’Université de Parakou abrite depuis le lundi 16 Novembre 2020 la première édition de la semaine du livre. Le lancement officiel s’est fait par le Recteur de ce haut lieu du savoir, Professeur Prosper GANDAHO avec à ses côtés plusieurs personnalités du monde universitaire.

Cellule de Communication
D u 16 au 20 Novembre 2020 le livre a été à l’honneur à l’Université de Parakou. Cette période est consacrée à l’exposition-ventes de livres, aux présentations des livres, à diverses animations culturelles et à des communications. Pour le responsable du Centre d’informations et de documentation (CID) de l’Université de Parakou Docteur Rock ADIDO, la semaine du livre représente une initiative unique qui s’adresse davantage à la jeunesse. Elle met en avant les cultures numériques qui amplifient certains écueils, dont les informations ne sont pas des moindres. « Je suis convaincu que la lecture est un puissant vecteur qui décuple notre imagination, qui invite à rêver et à penser et qui éveille notre curiosité. Nous lisons pour imaginer, nous lisons pour sortir de l’instant. Nous lisons pour apprendre et pour comprendre » a laissé entendre Docteur Rock ADIDO, responsable de la bibliothèque centrale de l’Université de Parakou qui a précisé également que l’ambition de cette semaine est de mettre en avant, par son action, le goût de la lecture chez les adultes mais aussi chez les plus jeunes. Dans ses propos, Prosper GANDAHO Recteur de l’Université a fait savoir que selon les chercheurs, pour cacher quelque chose à un africain il faut le mettre dans un livre. Ce constat alarmant selon la première autorité universitaire est une réalité notamment à l’Université de Parakou d’autant plus que la bibliothèque n’est pas assez fréquentée ni par les étudiants, ni par le personnel. L’état de la fréquentation d’une bibliothèque est l’un des éléments qui fait d’une Université une réelle cité du savoir. « Cette initiative vient à point pour attirer notre attention sur la nécessité de tout faire pour renouer avec cette pratique ancienne qu’est la lecture. Sans lecture on ne peut devenir un cadre bien formé, capable de contribuer au développement de son pays » a-t-il martelé avant de remercier les initiateurs de cette semaine avec en tête le responsable du CID. Une déclamation poétique, une communication sur l’utilisation du logiciel ZOTERO et une visite des stands d’exposition de livres ont meublé cette cérémonie d’ouverture de la semaine du livre sur le campus de Parakou.